Quand la Chine s’effondrera


 

dragon-149393_1280

J’ai écrit ceci il y a plus d’un an et demi, et personne ne m’a cru :

http://yvesmontenay.fr/2014/01/06/quand-la-chine-seffondrera/

J’avais les mêmes statistiques que tout le monde, mais elles ne me paraissaient pas pas pertinentes. Si on les regardait de près on s’apercevait que la Chine consommait certes beaucoup de matières premières (du fer pour en faire de l’acier, de l’acier pour faire du béton, du béton pour faire des immeubles et des autoroutes), mais pourquoi faire ?

Ce n’est pas cela le développement. Le développement c’est ce qui reste comme nourriture et comme services au citoyen de base, pas de construire des immeubles vides, de rendre l’air irrespirable et de produire de la nourriture avariée, obligeant les riches à s’approvisionner à l’étranger. Ce n’est pas non plus d’autoriser la police à tirer sur les protestataires ou de mettre en prison des blogueurs et leurs avocats.

Il n’y avait pas besoin de statistiques pour constater ça, et l’exemple du rattrapage de l’Occident par d’autres pays comme le Japon permettait de comprendre une partie de la croissance rapide de la Chine (l’autre partie étant bidon comme expliqué dans mes autres articles) et d’alerter sur son côté transitoire. Bref je n’ai fait qu’écrire ce qui était sous les yeux de tous.

Pourquoi donc tout le monde s’affole-t-il aujourd’hui, alors que ce n’est que la concrétisation de ce qui s’annonçait ?

Certes il y aura des hauts et des bas, la baisse du prix du pétrole va aider la Chine comme elle aide la France, mais les mécanismes en place ne changent pas, et en particulier la main de fer du nouveau président va entraver tout changement de système.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *